Archive by Author | Tartine

Schizophrène

[…] En vrai , nous sommes trois dans ma tête , car il y aussi cette naine malgache lesbienne mariée à un porte-manteaux, et même quatre avec ce commissaire de police de dix ans d’ascendance laineuse et qui aime un mouton, et puis encore l’infirmier en chef qui est une otarie .

Vous avez voulu nous pénétrer par les ouies avec votre tire-bouchon puant , celui que vous dissimuliez sous votre blouse , personne n’a bougé , la naine malgache a tellement hurlé dans ma tête que j’ai maintenant une troisième oreille , mais ça ne se passera pas comme ça !

J’ ai personnellement convoqué une conférence de presse pour que le monde entier sache ce que vous faîtes avec la complicité du Prince de Monaco , j ‘en ai parlé directement à une machine à coudre , et croyez moi vous allez bientôt savoir ce qu’est la parthénogenèse , vous n ‘êtes qu’une bande d’ holoturies , que votre nez soit sanctifié et votre proctologue décongelé !

Adieu , je vous raye de mes tablatures , ne cherchez plus à me joindre j’ai jeté mon pipeau .

Sarkozy 2016 : un nain braillard et contrefait

Ce type est quand même énorme , il ne doute de rien. Depuis toujours sa stratégie est de prendre les gens pour des cons , et ça marche. Je n’ai plus de mots pour qualifier son électorat  : comment au regard du passé et vu ce que l’on sait et ce que l’on devine du personnage peut-il y avoir encore des millions de crétins pour le croire ?

Son discours programmatique est une fantastique énumération de promesses irréalisables juridiquement en l’ état et non financées , certaines désirables, d’autres stupides ou fragmentaires. Ce n’est même plus de la démagogie, c’est la liste du Père Noël.

Mais il est vrai que quand on a réussi à faire avaler aux bons cons que l’on prend le thé avec Mamie Zinzin pour le plaisir de sa conversation , qu’on était à la fois Lire la Suite…

BHL : « L’ élection de Trump exprime le mépris de la démocratie »

Oui , ça s’appelle le Paradoxe de Botul. Les plus grand physiciens se sont penchés dessus , c’est insoluble. On a tout essayé , l’expérience de Sarajevo par exemple, qui a démontré que Botul pouvait être à deux endroits en même temps , sa chambre d’hôtel et au front. On a vérifié avec l’expérience de la Place Maïdan , même résultats. Idem à Tripoli , pareil en Irak. C’est inconcevable, on peut le photographier mais il n’est nulle part et partout à la fois , depuis toujours et pour l’ éternité en même temps .

La seule solution serait, paraît-il, de le bombarder aux neutrons , de lui péter le noyau , de lui accélérer le boson à coups de quarks , mais personne n’a osé vu que ça pourrait faire disparaitre le cosmos dans le trou noir de son cul maigrichon aux fesses pendantes .

Et ça , ça craint .

Brexit

Commentaire sur la phrase : «Nous sommes déconnectés de la classe ouvrière blanche»

Déconnectés ? Non, non, vous l’avez butée, à coups de pelle, et ensuite vous lui avez arraché les tuyaux en soins intensifs, c’est pas pareil.

Vous avez effondré les salaires en important de la main d’œuvre exotique sous-payée, puis vous avez délocalisé, vendu le savoir-faire clé en main à l’étranger, avec les répliques des usines, vendu les actifs en les séparant du passif laissé а la charge de la collectivité, tout comme les descendants des esclaves importés. Vous en avez fait entrer des millions d’autres, histoire de noyer tout le monde en coulant la barque.

Vous avez brisé l’école, les commerces, le travail et l’avenir en les endettant, puis vous avez fait entrer l’héroïne dans les friches industrielles, distrait les autres а la bière, au foot et au porno, les gens ont perdu Lire la Suite…

Nuit Debout

Ouais, c’est l’Odéon en 68…
– Camarades, laissons la parole au camarade chargé de liaison avec les Comités Ouvriers Spontanés de la Régie Renault. Qu’as tu à nous annoncer, camarade travailleur ?
– Ah non, y a une erreur, moi c’est Jean-Pierre, je vends ma 4L, elle a pas beaucoup roulé.
– Camarades, camarades, les Fascistes ont été vus au Métro Luxembourg. Le GUD va attaquer, je vous demande de rejoindre l’amphi protégé par le Service d’ordre.
– Ehhhhh, moaaa aussi j’veux causer. Moi c’est Emile mon nom, j ‘ai plus de pinard.
– Laissez la parole au camarade clochard ! Lire la Suite…

Les Français existent encore

Le truc qui m’oppresse à la longue, dans tous ces débats, c’est qu’on a franchement l’impression que « nous », les autochtones, on est déjà morts. Que la «jeunesse», c’est uniquement les muzzs, radicaux, pas radicaux, modérés ou à la rigueur convertis… Il ne vient à l’idée de personne que chez nous, et en particulier dans les jeunes générations aussi, ça commence à bouillir.

Les Français existent encore, mieux, j’ai un scoop : ils sont majoritaires. Et j’en ai un autre : ils sont très fâchés, et pas contents du tout d’avoir droit aux épluchures.

Experts, anthropologues, sociologues essayistes, tous sont autour du chevet du «malade» musulman à essayer des potions, à offrir des loukoums et à ventiler du chasse-mouches, sans s’apercevoir que la chambrée commence à en avoir ras-le-cul de n’être jamais calculée et de supporter les saloperies du pauvre chou qui fait chier tout le monde.

A communautarisme, communautarisme et demi. Au rythme où ça va, je pense que d’ici peu, ce n’est pas un discours, une charte ou des accommodements dont ils devront débattre, mais du magistral coup de pied au cul qu’on va leur coller à tous.

Zemmour-Cambadélis

A propos du débat Zemmour-Cambadélis (février 2016)

Au moment où ce gros pourri de Camba a dit, souriant en bais comme une moule empoisonnée qui pue de la gueule, «et qu’est-ce qu’on fait alors » à propos de l’islam , le sang m’est monté à la tête. Zemmour aurait dû lui rentrer dedans. Le cynisme de ce cochon musqué !

« Je vous ai mis dans la merde, j’ai chié partout et maintenant, tu fais quoi ?
Je te fourgue un aspirateur cassé sur deux-cent-quatre-vingt mensualités en te tenant la main dans un étau barbelé pour signer, plus une baraque Lire la Suite…

Raffarin à Calais : « Ces gens sont nos frères »

Monsieur Raffarin , vous êtes un homme politique français élu par le peuple français (à notre grande consternation, mais c’est ainsi). A ce titre, votre fonction est de représenter les Français et de veiller à leurs intérêts et à ceux de l’Etat qui les relie par le contrat social tacite national .

Vous n’êtes pas Monseigneur Raffarin. Vous n’êtes pas un membre éminent d’un Clergé républicain à vocation universelle qui n’existe que dans votre tête et celles de quelques sociétaires discrets en tenues pittoresques et autres compagnons d’agapes. Ou plus exactement, Lire la Suite…

« La France sans les musulmans ne serait pas la France »

En réponse à « La France sans les musulmans ne serait pas la France », article d’Abdelkader Abderrahmane .
Nous assistons à la création d’un mythe fondateur , comme chaque nouvelle nation en construit un. Car ne nous trompons pas, le grand remplacement, c’est aussi l’émergence d’une nation parallèle qui s’est donnée pour but de phagocyter la nôtre.

Ce colon nous en confirme les trois mythes qui tentent de donner un socle à cette nouvelle nation et qui ne doivent plus être contestés.

1- Les prétendues Lumières de l’Islam andalou, Lire la Suite…

Art contemporain

Lire en préambule : L’artiste chinois Ai Weiwei proteste contre la loi sur l’immigration et se dit solidaire des migrants qui tentent de rejoindre l’Europe.

Oui-Oui rejoint le mouvement. Pim Pam Poum hésitent… Riri, Fifi et Loulou viennent de signer la pétition. Les sept nains aussi viennent de signer.

L’Art contemporain est essentiellement un milieu incroyablement superficiel de très riches snobinards qui spéculent sur le snobisme de plus riches encore qu’eux. Très peu ont la culture artistique qui leur permettrait de comprendre une oeuvre et d’authentifier un vrai talent, encore moins le génie.

Mais ça n’a aucune importance, car ça n’a aucune chance d’arriver compte tenu de la nature réelle du marché. Il y a bien longtemps que la situation est réduite à un simple casting des artistes eux mêmes, indépendamment de leur créations.

Ici, c’est un nain jaune des montagnes de l’Empire du Milieu, dissident de surcroit, Lire la Suite…

Zoologie : le migron

[Lire cet article en préambule]

Au contact de l’eau chlorée et en l’absence de femelles , le migron subit une transformation hormonale qui lui permet d’entamer son étrange cycle de reproduction ovipare, qui combine hermaphrodisme et métamorphoses. Le canal ovipare s’ouvre alors momentanément dans le cloaque, et l’ovulation du « mâle » se fait par l’évacuation des fèces dans le milieu liquide.

Pendant la même phase de reproduction qui se tient toujours dans un bassin d’eau tiède et agitée — dit jakuzi — dont le milieu oxygéné et brassé est favorable à la dissémination des ovules et à leur séparation des matières fécales, un ou plusieurs migrons mâles, déféquants ou non , sollicités par le stimulus sensoriel de l’eau souillée, répandent alors leur sperme directement Lire la Suite…

En odeur de sainteté

Il est dit dans le Livre des Crasseux
Que l’odeur du cul sale plaît à Dieu
C’ est pourquoi à l’heure de la prière
Le croyant, d’un autre, contrôle le derrière .

Car si Dieu à fait l’homme à son image
Il lui a aussi légué son goût du fromage
Il est véridique qu’ Eve sentait la mouette
Et elle écrit page deux qu’Adam fouette .

Moïse lui-même ne sentait pas le Fabergé
Mais plutôt comme le cul de Pierre Bergé
Et il en est ainsi de tous les prophètes
Tous les témoins affirment qu’ils fouettent .

Mahomet ne refoulait pas le Molinard
Mais clairement le croupion de canard .
Et sur la Croix ce n’était pas le vétiver
Qui montait aux narines de Dieu le Père.

Comptine RESF

Il est beau , le petit clando
Il est laid , le vilain Français
Pouah , pouah ! Le Dupont-Lajoie
Il est pas beau , c’est un blaireau .
Ah ! Un Kirikou ! Vite des bisous !
Oh ! Un Gaulois ! Casse -toi !
Où tu te crois ? On n’est pas la SPA !
Vous êtes à RESF , on fait pas le SDF
Et encore moins le FDS !
Z’ont pas d’assez belles fesses.

Mélissa Theuriau: « Jamel Debbouze est un génie »

(septembre 2014)

Il existe dans l’Univers des mystères insondables, hors de notre portée et dont les Dieux nous préservent. Leur seule évocation nous ôterait l’envie de vivre .

Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze sont de ceux là.

Ces gens sont totalement en orbite , ils ne savent plus qu’ils habitent sur Terre , avec leur microcosme , leurs coteries , flatteurs , « amis »… Les écrans qui renvoient leur image, leurs chèques bourrés de zéros , leur luxe insensé , leur pif plein de coke parfois… Trois jours à Miami , un tournage , un palais en Sicile. New-York , Paris , Genève. Cartier , Hermès , Petrossian. Un loft au Trocadéro , une Maserati dans le parking , le Hummer de Madame. Art contemporain , bonniches exotiques , les mômes à l’école Alsacienne , Ingrid doit les récupérer , Fatima leur fera à déjeuner…

Borderline, mais pas la même « line » que les sans-dents , vois tu ?

Ils finissent par y croire , la petite prolo avec son joli museau de belette et l’immigré handicapé , à leur rêve de gloire . Ils s’imaginent exceptionnels , géniaux. Ils finissent même par penser que NOUS avons besoin d’eux .

Deux champignons sur un tas de connerie .