Archive | janvier 2016

Art contemporain

Lire en préambule : L’artiste chinois Ai Weiwei proteste contre la loi sur l’immigration et se dit solidaire des migrants qui tentent de rejoindre l’Europe.

Oui-Oui rejoint le mouvement. Pim Pam Poum hésitent… Riri, Fifi et Loulou viennent de signer la pétition. Les sept nains aussi viennent de signer.

L’Art contemporain est essentiellement un milieu incroyablement superficiel de très riches snobinards qui spéculent sur le snobisme de plus riches encore qu’eux. Très peu ont la culture artistique qui leur permettrait de comprendre une oeuvre et d’authentifier un vrai talent, encore moins le génie.

Mais ça n’a aucune importance, car ça n’a aucune chance d’arriver compte tenu de la nature réelle du marché. Il y a bien longtemps que la situation est réduite à un simple casting des artistes eux mêmes, indépendamment de leur créations.

Ici, c’est un nain jaune des montagnes de l’Empire du Milieu, dissident de surcroit, Lire la Suite…

Publicités

Zoologie : le migron

[Lire cet article en préambule]

Au contact de l’eau chlorée et en l’absence de femelles , le migron subit une transformation hormonale qui lui permet d’entamer son étrange cycle de reproduction ovipare, qui combine hermaphrodisme et métamorphoses. Le canal ovipare s’ouvre alors momentanément dans le cloaque, et l’ovulation du « mâle » se fait par l’évacuation des fèces dans le milieu liquide.

Pendant la même phase de reproduction qui se tient toujours dans un bassin d’eau tiède et agitée — dit jakuzi — dont le milieu oxygéné et brassé est favorable à la dissémination des ovules et à leur séparation des matières fécales, un ou plusieurs migrons mâles, déféquants ou non , sollicités par le stimulus sensoriel de l’eau souillée, répandent alors leur sperme directement Lire la Suite…

Métisse-moi, trahis-moi, mondialise-moi

“Je comprend les postions nationalistes, mais je vous en supplie, ne sombrez pas dans la haine et la violence”

Oui , disparaissons en silence, donnons nos terres à tous les voyageurs et nos filles aux polygames, confions nos fils au sabre de l’islam et regardons les se faire émasculer, versons la gabelle à nos remplaçants pour les remercier de faire quatre enfants là où nous n’avons que des fœtus dans des bocaux à leur montrer … Lire la Suite…