Archive | mai 2014

Le Cosmopolite et le bouseux

Déclaration de Mélenchon : « Je ne peux pas survivre quand il n’y a que des blonds aux yeux bleus »

Au delà du cas attristant de ce démagogue furibard semi-dépressif , il faudra sérieusement s’interroger sur la fréquence invraisemblable de politicards immigrationistes d’origine pied-noire . C’est d’autant plus étonnant que les rapatriés de base sont en général vaccinés sur le sujet .

Tout semble indiquer qu’une partie de nos problèmes vient de la nostalgie d’enfance d’une génération de Français d’AFN , partis trop jeunes pour avoir éprouvé la vraie nature des sociétés locales , mais suffisamment pour avoir idéalisé leur expérience et désiré l’étendre à tous , dans une pulsion de générosité dont les autres feraient bien l’économie.

Etrange de penser que si notre pays avait colonisé le Groenland Lire la Suite…

L’artiste ethnique

Dans la société spectaculaire marchande, on vit par procuration. L’industrie fournit du mythe, de la représentation , un palliatif aux vies réelles que les gens n’auront jamais , puisque la réalité est devenue une marchandise comme une autre.

La première de ces usines-à-rêve éveillée fut Hollywood, et la télévision en est le parachèvement. Elle agit comme un véritable organe cérébral collectif extérieur à l’individu , elle fabrique de la normalité, de la réalité politique au sens large. Une normalité dont Lire la Suite…

Détour par l’Italie

Lors d’un récent séjour en Italie du Nord , j’ai été frappé par le comportement des Italiens , autorités comprises, envers l ‘immigration extra -européenne . Sans entrer dans les détails , ni la société civile ni les pouvoirs publics n’ont abdiqué devant le phénomène ( à l’inverse de la France).

A l’exception de Gênes , où effectivement quelques rues centrales sont occupées par des kébabs et la faune qui va avec (en quantité faible) , Lire la Suite…

« La misère du monde »

La plupart des immigrés ne sont pas des misérables dans leur pays , et l’immense majorité ne vient pas à la nage ou cachée dans des containers. Et même ceux là , souvent , payent des passeurs à prix d’or . Ce n’est donc pas le paysan déplacé , réfugié , malade et sous-alimenté qui émigre mais au contraire , qu’ils soient clandestins ou non , des urbains en bonne santé relative , possédant un pécule suffisant pour payer le voyage , les documents etc.

Ce n’est donc pas « la misère du monde » qui s ‘abat sur la France . Celle-ci n’ a Lire la Suite…

Esclavocauste ou Shoacide ?

(En réponse à cet article). Pour faire mieux mémoire commune , il conviendrait de donner un seul nom aux deux événements , les reliant ainsi synthétiquement par une arche sémantique.

Un mot-pont qui garantirait la mémoire commune  tout en préservant l’ indicible de deux abominations à la fois particulières et  universelles .

J’ai tenté Esclavocauste , Esclavocide , Lire la Suite…

Geneviève (de Fontenay)

Ah Geuuuneeuuuuuuuviève , Geneviève , ma vieille gaufrette , amour interdit — tes parents ne veulent pas de moi , un simple roturier —, ma passion contrariée… Un jour , je viendrai t’enlever sur mon Solex et nous irons goûter aux plaisirs défendus des auto-tamponneuses.

Mieux, nous irons aux montagnes russes et le vent soulèvera tes jupes sur tes cuisses Lire la Suite…