L’artiste ethnique

Dans la société spectaculaire marchande, on vit par procuration. L’industrie fournit du mythe, de la représentation , un palliatif aux vies réelles que les gens n’auront jamais , puisque la réalité est devenue une marchandise comme une autre.

La première de ces usines-à-rêve éveillée fut Hollywood, et la télévision en est le parachèvement. Elle agit comme un véritable organe cérébral collectif extérieur à l’individu , elle fabrique de la normalité, de la réalité politique au sens large. Une normalité dont le moindre détail et le sens général est guidé par les industriels de l’imaginaire, dans la direction qui arrange le système.

Le système de production d’images est de fait la principale et essentielle industrie, en ce qu’elle conditionne les individus à n’être que ce que le système global souhaite qu’ils soient : consommateurs en temps de Paix, chair à canons en temps de Guerre.

Cette industrie fournit tout, y compris ses opposants. Car sans opposition , elle paraitrait non objective. Elle récupère tout aussi, y compris les rares bulles de créativité qui apparaissent hors de son hégémonie. Elle fournit la réalité, l’inconscient collectif et la doxa , et elle n’hésitera pas à produire elle-même ses contre-normes (si elles ne la remettent en cause que superficiellement).

On comprend dès lors que l’Artiste “audiovisuel” a été appelé à remplir peu à peu le rôle détenu autrefois par l’Aristocratie , et plus précisément par la Chevalerie , dans la société traditionnelle.

Partant du statut de paria dans l’Ancien Monde , considéré comme dangereux car nomade, le théâtreux ou le saltimbanque , habilité à approcher les puissant et à les bouffonner , échappant généralement à l’ordre moral du populaire , habituellement libertin , est devenu la représentation de l’idéal collectif imposé par la machine , le Prince , alors que deux siècles en arrière on l’enterrait de nuit à l’écart des Chrétiens .

Cette extraordinaire évolution a une conséquence : L’Artiste, le Comédien, le Chanteur est devenu un élément capital de l’organisation du système de production et de consommation, une interface idéale entre les masses et l’élite économique, la clé de voute de l’Ordre tel qu’il s’est constitué.

C’est plus particulièrement vrai de l’Artiste de divertissement populaire, même si ça l’est aussi, de « l’intellectuel », cet autre bouffon chargé de l’interface avec ceux qui croit posséder une pensée autonome .

On comprendra donc qu’il est vital pour le système de fabriquer de l’Artiste Ethnique dans le cadre des modifications ethniques et sociales en cours.

L’artiste ethnique fournit une représentation aux “minorités ” et une image pacificatrice à la majorité provisoire. Le système peut même s’autoriser, en récupérant quelques pseudo-rebelles qui ne demandent que ça, à bricoler des artistes antipathiques micro-sectoriels, comme les rappeurs, qui vont occuper une niche de représentation générationnelle (l’empathie générale étant fournie par d’autres plus consensuels comme ce Debouze) …

On fournira de même du sportif ethnique, de l’écrivain ethnique (peu importe la validité du contenu , les personnes aptes à vérifier sont ultra-minoritaires et n’ont pas accès à l’expression de masse) , puis de l’Intellectuel …

Il sera beaucoup plus difficile – et surtout plus long – de créer du neurochirurgien ou du mathématicien ethnique, mais avec le temps on y parviendra. Ils seront promus au premier rang de la visibilité par le système d’ingénierie sociale.

On ne produira pas de charcutier ou de sommelier ethnique. L’offre est nulle et la demande faible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :