Vote étudiant

Dans l’ordre de la lucidité politique le vote des étudiants vient juste entre celui de Papy Lebulot , 94 ans , retraité des Chemins de fer , traité pour un Alzheimer , demeurant Résidence Spécialisée Les Jours tranquilles à Trébeurden , et celui de Mamie Tranxène , 79 ans , de retour d’un voyage organisé en autocar à Rocamadour par le Club des Sénors de Massy- Palaiseau .

La condition estudiantine , qui implique presque toujours la dépendance économique et affective parentale , l’immaturité prolongée , la consommation d’un important temps libre dédié aux loisirs et à la sociabilité clanique post-adolescente et à son panurgisme , le sentiment entretenu et erroné d’une supériorité culturelle et intellectuelle , l’ignorance totale des réalités du monde du travail et des réalités sociales , et le plus souvent un statut de base favorisé mais sans conscience de classe , la condition estudiantine donc, ne devrait pas donner accès au droit de vote .

D’une façon générale , à l’exception des vrais chômeurs et des mères de famille au foyer , on ne devrait pas disposer d’une voix entière sans disposer d’un revenu autonome issu d’une activité professionnelle passée ou présente .

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :