La caste

La bipolarisation par le verrouillage de toute concurrence et l’effondrement du Parti Communiste a permis la confiscation de la démocratie par une clique de professionnels.
Et l’exercice du pouvoir pour le pouvoir n’est plus le fait que d’une caste roulant pour elle même et sans projet .

Il s’est produit avec le temps ce qui arrive toujours en cas de monopole, une seule offre , un seul produit médiocre dissimulé sous divers emballage . La preuve évidente en a été donnée par l’ouverture à gauche de Sarkozy qui a fait apparaître au grand jour l’interchangeabilité du personnel politique , la vacuité des programmes , la gadgetisation sociétale des réformes .

Dans le même temps , la perte de souveraineté au profit de Bruxelles a achevé de vider la Ve [république] de tout contenu , réduisant les institutions électives à des chambres d’enregistrement .


Le pouvoir a alors viré à l’establishment . Une classe politicienne consanguine des médias, ne produisant plus rien idéologiquement, même pas du sens , gérant à vue , inamovible , incompétente , parasitaire . Une sorte de néo-aristocratie  tapageuse et corrompue , incapable de seulement envisager la problématique de notre époque. Une caste uniquement vouée à la perpétuation de sa sinécure , prête à tout pour éviter l’émergence d’une véritable opposition systémique.

Cette situation sclérosée et immobiliste , véritable décadence weimarienne , ne pouvait pas durer pour deux ensemble de raisons.

– raisons internes , dont la principale était de justifier son existence au nom des principes démocratiques tout en refusant la représentation politique de 20 % des électeurs . Eut-elle eu l’intelligence de le comprendre qu’elle aurait pu tenter de jouer la carte de l’assimilation électorale et durer, au lieu de pousser les frustrations au point de non retour .

-raisons externes : ce monopole était conçu comme un système fermé , étanche , basé sur une réalité artificielle filtrée par les médias . La montée des contraintes extérieures , en particulier démographiques et économiques , traduite par un refus obstiné de traiter les nuisances d’une immigration inutile , hostile  et infinie ; l’abandon du peuple aux ravages du mondialisme ; la pression sur la coque du sous -marin… Autant de données qui ont fini par faire imploser le navire
.

Il n’y aura pas de retour en arrière . Le système est incapable de se réformer de l’intérieur et les causes iront en s’amplifiant . Les lamentations d’un journaliste de la caste sonnent à nos oreilles comme un chant joyeux de libération , et la signification réelle de ces jérémiades est que les domestiques les plus lucides de cette oligarchie ploutocratique viennent de comprendre que leur temps est terminé .

Le peuple Français ne veut plus être traité comme une ménagère de publicité pour lessive et il va se faire entendre .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :