Les mosquées sont des morceaux de territoires étrangers sur le sol français

Qui perquisitionnera une mosquée ? Quel gouvernement aura , dans le système actuel et quels que soient les événements , quels qu’en soient les motifs , les burnes de perquisitionner une mosquée ?

Aucun.

Il y a plus de deux milles mosquées en France . Aucun gouvernement imaginable dans la France actuelle et future , tant que durera le système politique prévisible et son environnement européen et international , ne pourra jamais donner à ses forces de l’ordre le feu vert pour perquisitionner une mosquée sur le sol français . C’est impensable en l’état . Il pourra se passer n’importe quoi çà l’intérieur , des prêches incendiaires au stockage d’armes de guerre et bien pire encore , jamais l’ordre d’y entrer de force ne sera donné à la police . Aucune ne sera jamais inspectée officiellement par les flics . Certaines en revanches sont surveillées, pleines de micros , infiltrés d’agents de renseignements .

Ca ne vous évoque rien ?

Les ambassades des pays hostiles .

L’ extraterritorialité .

A partir de là on a tout dit : les mosquées sont des morceaux de territoires étrangers sur le sol français , inviolables de fait , où peuvent se tramer des complots mortels contre la France . Les pouvoirs publics le savent et tentent de contrôler discrétement ce qui se passe dans les plus redoutables , parce qu’ils ne sont pas en mesure d’y faire le moindre contrôle ouvertement . Exactement comme ils tentaient de savoir ce qui se passait dans les ambassades hostiles du temps de la guerre froide .

On en conclura pour les idiots qui refusent les évidences :

– que l’Islam est perçu par le pouvoir comme hostile , et matériellement dangereux , contrairement à la propagande d’état .

– qu’il représente des intérêts étrangers , est réellement totalement étranger de fait et qu’en réalité les pouvoirs publics le perçoivent comme tel .

– que cette dangerosité est telle qu’on préfère la surveiller en secret en coulant des micros dans le béton plutôt qu’en appliquant l’ordre public comme partout ailleurs .

– qu’il est tout simplement inenvisageable d’ y faire régner l’ordre public de façon officielle, ouvertement .

– que l’Etat , dans l’actuel système , est si démuni devant cette menace qu’il a concédé plus de deux milles forteresses extraterritoriales à l’ennemi sur le sol qu’il est supposé régenter .

– que tout ça va mal finir et que nous avons de lamentables couilles molles minuscules à la tête de ce régime de merde .

– que le peuple français légitime est en droit absolu de faire cesser ce trouble et cette menace létale potentielle par tous les moyens qu’il s’accordera .

– qu’il s’agit d’une situation portant atteinte à la sécurité de l’Etat et à la souveraineté nationale , ainsi qu’à la sécurité des populations , et que le régime a suffisamment intériorisé un rapport de force pour céder un territoire inviolable à l’ennemi .

A partir de là , si l’on n’abuse pas des suppositoires au valium en écoutant Chantal Goya en boucle , on en déduira que la mosquée du coin n’est pas exactement le genre d’endroit où l’on emmène sa gamine de huit ans , en la voilant dans un geste de soumission .

Pas nécessaire d’être un affreux ” extrèmiste et xénophobe” pour le comprendre , juste un bon père de famille , un peu lucide . Et un citoyen averti , “républicain” .

Cet argumentaire , la plupart de nos compatriotes sont à des parsecs de le connaître . Alors , je le répète , posons leur une question simple .

QUI AURA LES COUILLES DE PERQUISITIONNER UNE MOSQUEE ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :