Pacha Mama

A part les peuples premiers, chasseurs cueilleurs , qui gèrent leurs ressources ( pas le choix) , les grandes civilisations historiques , mortes ou vivantes n’ont jamais eu la moindre attention pour leur environnement .

Les Chinois par exemple se foutent éperdument de la nature : ils bouffent tout ce qui bouge , en voie de disparition ou pas et balancent leurs merdes , chimiques ou organiques , en bas de chez eux .

Et ce n’est pas d’hier . Rome était extraordinairement polluée et encore aujourd’hui , si vous vous baladez en France , vous verrez que ceux qui se foutent le plus de leur environnement sont les vrais et derniers paysans qui trouvent tout à fait normal de vivre entre cinq carcasses de caisses déglinguées et trois bidons de produits toxiques .

Partout où j’ai été , sauf chez quelques Amérindiens , je n’ai croisé que des gens qui prennent le monde pour leur poubelle . La seule chose qui change , c’est ce qu’ils jettent . Si c’est une peau de mangue , alors ce sont des « peuples respectueux de la nature au savoir immense , bla bla bla  » . Si c’est un sac en plastique , c’est plus pareil . Pourtant , ce sont les mêmes mecs. C’est juste la différence entre rien et la pauvreté .

Les rares exceptions à ce comportement de sagouin sont dus à des interdits religieux précis , des tabous , comme en Inde par exemple , chez les Jaïns …

Nous sommes pétris de clichés bobos : les pauvres sur terre ont trois préoccupations : manger , dormir et se saouler la gueule , c’est tout . La baise , les pauvres l’ont . Et la religion aussi , ce ne sont pas des préoccupations . Quand à a Pacha Mama , la terre-mère, c’est juste leur « maison » et rien d’autre .

One response to “Pacha Mama”

  1. kobus van cleef says :

    Propos d’un guide touristique chilien en Acatama
    « Voici l’habitat traditionnel reconstitué, les murs c’est du torchis, voyez, si on gratte, y a plein de trucs, des fragments de poteries, des os, tout est réutilisé, quand ça sert pas encore, ils le balancent dehors, à côté, c’est pour ça que chez les acatamenos modernes, ça a l’air de dépotoir…….. enfin, pas seul’ment l’air, c’est souvent des dépotoirs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :