Le sociologue et l’immigration

Evolution du discours sociologique au cours des quarante dernières années sur le fait migratoire :

Phase un. 1970-1980 : Circulez y’ a rien à voir !

• Refus du constat , déni du réel .
• Principe : « Des immigrés ? Où ça ? »
• Exemple : « Il n’y a pas plus d’immigrés que dans les années 30  »

Phase deux. 1980-1990 : Période assimilatrice

• Acceptation du réel , refus des conséquences
• Principe : « OK y’ a plein d’immigrés , mais où est le problème ? On les assimilera »
• Exemples  : « L’immigration est une chance pour la France »
 . « Il n’ y a pas de lien entre l’augmentation de la délinquance et l’immigration  »  . « Ils sont chez eux chez nous » (Mitterand)

Phase trois. 1990-2000 : Période intégrative

• Reconnaissance des conséquences du bout des lèvres , mais renversement des charges et inversion de responsabilités. Emploi de l’ émotionnel.
• Principe :  Les Français de souches sont responsables de toutes les nuisances migratoires , si tant est qu’ il y en ait . On les intégrera .
• Exemple :  « On les cantonne dans des ghettos » .  « Ils sont discriminés pour l’emploi » ou encore « C’est nous qui les avons fait venir »

Phase Quatre. 2000-2010 : Communautarisme , multiculturalisme

• Abandon de la logique , rupture des liens de causalité , syllogismes , sophismes , arguments d’autorité .
• Principe : L’immigration devenant indéfendable face au réel , et le réel ne pouvant plus être caché , le choix est fait d’une rupture avec la pensée logique au profit de la « pensée magique » .
• Exemple :  « S’il sont nombreux dans les prisons , c’est parce qu’ils sont plus souvent l’objet de contrôles d’identité  » ou encore  « Ils payent des impôts donc ils doivent voter » .

Phase Cinq. 2010 – (…) : Reconnaissance des conséquences de l’échec du multiculturalisme

• Reconnaissance finale de la nature propagandistique du discours . Fin des cache-sexes
• Exemple prévisible  : « La sociologie n’est pas une science objective . Mon discours est subjectif et idéologique , et nous avons travaillé dans le sens de la lutte des classes et de la déstructuration libératrice de l’aliénation sociale »

Phase Six. 2020 (?) – Allah Akhbar

Conversion du sociologue à l’islam .

Advertisements

3 responses to “Le sociologue et l’immigration”

  1. deklou says :

    Novembre 2016 – Avance sur Phase Six – (…) Au Bataclan, dans un concert censé honorer les victimes du 13 novembre 2015, le chanteur britannique Sting a choisi de chanter « Inchallah »…

  2. kobus van cleef says :

    Quelqu’un peut me dire ?
    Un plombier, un maçon, un tailleur, un coiffeur, une infirmière instrumentiste, un opérateur de depalletage, un kebourdin, un contrôleur des impôts, on sait, on voit, on comprend
    Mais un zosiologue, ça, j’ai jamais pigé à quoi foutre ça pouvait bien servir

  3. kobus van cleef says :

    Mais putaingue, c’est quoi, un zosiologue ?
    À quoi ça sert ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :