Quels étrangers avons-nous accueilli ?

[aout 2009] La question n’est pas tant d’avoir accueilli dix millions d’étrangers. 
Le problème , c’est quels étrangers avons-nous accueilli ? 
Essentiellement le rebut de sociétés archaïques façonnées par la violence et la frustration .
 Le problème ne se serait certainement pas posé dans ces termes si nous avions accepté dix millions de Polonais , d’Italiens , de Portuguais ou d’Espagnols .

Tiens , au fait , nous l’avons fait… 
Et ça n’a pas soulevé le centième des difficultés actuelles. Quoi qu’en prétendent les révisionnistes de notre Histoire . 
A aucun moment ces étrangers n’ont peuplé 80 % des prisons françaises , ni incendié les villes ou revendiqué d’implanter leur Droit dans le notre .

Il serait largement temps que nos hôtes non désirés se remettent en cause . Personne nulle part , en aucun temps , n’a trahi à ce point les lois de l’hospitalité sans se faire appeler « l’ennemi». Un tel comportement dans le monde d’où ils viennent serait immédiatement sanctionné comme la pire des offenses .

—————-

[sept 2009] Il n’y a pas un seul exemple de société multi-raciale , pluriculturelle ou multi-ethnique  ou pluri-religieuse viable dans l’Histoire de cette planète . Pas un . Dans le meilleur des cas , c’est le conflit à bas bruit ou la criminalité institutionnalisée . Dans le pire , c’est la guerre ouverte et éventuellement le génocide .
 
On peut même démontrer que la quasi totalité des conflits depuis le début des temps a sinon une origine du moins une face ethno-raciale ou ethno-culturelle — la culture au sens anthropologique incluant le système de croyance .

Même des événements qui n’ont pas été lus en Occident comme étant d’origine ethno-raciale le sont en réalité. Ainsi le génocide Khmer , dont la cause initiale et les prémices ont été la haine portée par les Khmers des campagnes envers la diaspora chinoise urbaine .

Les exemples récents sont tellement nombreux et évidents , des Balkans à l’Irlande , du Liban à la dislocation actuelle de l’Irak — et bientôt de l ‘Afghanistan — entre clans ethniques et obédience à une branche ou l’autre de l’Islam , qu’il ne peut pas ne pas sauter aux yeux de tous les observateurs que la cohabitation sur un même territoire de peuples différents mène à l’explosion dès qu’elle ne peut plus être imposée par la coercition .

Nos dirigeants ont tous le niveau culturel suffisant pour le savoir . Il faut en conclure que leurs mobiles — et en tout cas leur praxis — sont pourries jusqu’à la moelle .
 
Au mieux , ils considèrent cette situation comme trop engagée pour être défaite et s’adaptent à ce bâton merdeux. Au pire , ils ont des objectifs totalitaires voire nihilistes  .

Dans tous les cas , ils agissent par calcul personnel , sont responsables par impéritie , et trahissent leur mandats .
 
Les cautères sur jambes de bois , les comités Théodules , les réunions d’acteurs sociaux , les actions anti-discrimination et autres billevesées n’y changeront rien .

Le monde que l’on nous prépare n’est pas viable .

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :