Mayotte, le caillou gluant

Le problème de Mayotte est insoluble . Une ile qui ne produit rien , où n’existe aucune compétence particulière et aucune perspective de développement autre que quelques gadgets ( tarte à la crème de l’aquaculture , etc ..) , dont le peu de ressources naturelles s’ épuise par incurie ( pêche ) , où la notion de travail n’est pas culturellement la même qu ‘en Occident , et dont l’expansion démographique phénoménale est boostée par l’arrivée incessante des cousins d ‘en face , à peine civilisés , et pour qui ce merdier est un Eldorado . Voilà la donne .

Sachant aussi que les arrivants sont assez largement constitués de femmes qui viennent accoucher , de façon à ce que l’enfant soit Français par droit du sol , ce qui rend la petite famille inexpulsable . Et sachant encore que les Mahorais estiment de droit divin d’avoir un train de vie aussi proche que possible de la Métropole .

Inutile de vous dire qu’avec l’austérité qui s’annonce , cette situation va devenir intenable , d’autant que se superpose à tout ça un problème de génération , la population étant très jeune ( de fait par l’immigration) , totalement acculturée et parfaitement inconsciente des réalités .

Ca sera probablement une des crises graves que le PS au pouvoir devra affronter , car va venir un moment où l’injection de pognon — qui calme surtout ceux qui le reçoivent , les « élites » locales — ne suffira plus . Et surtout ce confetti merdique risque de ne pas être prioritaire , vu que nous avons une bombe à retardement similaire en pire ici même .

Dans ces conditions , bien connues de nos gouvernants , on peut se demander ce qui a poussé le calamiteux Sarkozy à départementaliser ce caillou gluant . Les explications vaseuses sur le domaine maritime et autres sont pipeau . Tout ça aura pété bien avant que nous sachions quoi faire des nodules polymétalliques et des coelacanthes .

Quant à imaginer l’existence de ressources cachées , type pétrole off-shore , géologiquement c’est bien improbable . De plus , vu la profondeur des fonds marins dans le quartier et la distance à franchir pour acheminer le matériel , il vaudrait mieux investir dans le Gevrey -Chambertin .

Alors ? Plan de muzzification accéléré pour remplir l’agenda mondialiste ? Possible . Réservoir électoral clientéliste ? Mouais , mais pas garanti UMP… Autre hypothèse , aussi stupide que nos gouvernants : les deux tiers des expulsions de clandestins ayant lieu à Mayotte , la départementalisation permettait de noyer le poisson , en incorporant les stats au résultat national . Piste possible mais pas probante vu que c’était déjà amalgamé avant .

Autre hypothèse au final la plus vraisemblable , le Nawak . Ça a cogné le nabot un matin comme une envie de pisser . Deux signatures et on fait de la com sur le thème patriotard , les schnoks ont l’impression que ça bouge et au passage on espère récupérer des voix mahoraises grâce au RSA aux présidentielles , après non , mais on verra . Les conséquences ? RAB , comme d’hab .

A tous les coups c’est ça .

——————–

A la différence des Antilles , qui furent aussi une colonie de peuplement et pas seulement d’exploitation , et de la Réunion , non peuplée lors de sa découverte , les Comores n’ont jamais été francisées . Elles étaient une escale sur la route des Indes et de l’Extrême-Orient avant l’ouverture du Canal de Suez . Les navires y faisaient de l ‘eau , des provisions fraiches (sinon le scorbut aurait décimé les équipages ) et les marins se vidaient les couilles avec les locales , toujours pas farouches , bien que muzzs ( mouais enfin , très spécial) . C’était un avantage sur les Anglais qui eux relâchaient plus loin et dans de mauvaises conditions ( Diego Garcia… )

Après Suez , les Comores n’avaient plus aucun intérêt stratégique ou commercial . On les a gardés par inertie , vu que ça ne coûtait pas grand chose . On ne peut pas dire qu’on s’en soit beaucoup occupé non plus . Jusque dans les années 80 , il n’ y avait même pas d’état-civil .

Giscard a essayé de s ‘en débarrasser , mais Mayotte n’ a pas voulu . Les autres (Anjouan) sont tombés dans le panneau et s’en mordent les couilles . Evidement , ces heureux crétins ont un taux de reproduction énorme vu qu’ils ne savent que baiser à couilles rabattus les petites négresses de quinze ans avec des culs comme deux pommes qui deviennent à trente deux d’énormes dondons pleines de plis . Il n’ y a bien sûr aucun travail . Quel travail pourrait-il bien y avoir d ‘ailleurs ? Tu chies , ça pousse … Ce n’est pas plus mal , car personne ne veut travailler . Par contre , il y a encore à bouffer , un peu , et plus pour longtemps . Alors évidement , Mayotte et son RSA fait aimant.

Folie d’ avoir départementalisé ce truc .

———————-

Cette ile est manifestement calamiteuse . Sa seule production ce sont des électeurs qui votent pour celui qui les arrose . De plus elle ne donne pas le sentiment de regorger d’intellectuels .

Position névralgique , intéret stratégique , bof … Qu’est-ce qui n’est pas stratégique à entendre nos experts ? Deux ilots à tortues sont stratégique , tout comme Belle-Ile-en-Mer ou la Désirade . Admettons … Encore faudrait-il avoir une stratégie .

A l’heure où des pans entiers du sol national sont livrés à l’étranger , le 93 me semble plus stratégique que Juan de Nova , Clipperton , Crozet , Bouvet , Saint Paul et Amsterdam ou Marie Galante …

Les nodules polymétalliques ? Mouais , on a dû en remonter deux kilos en trente ans . L’espace maritime ? Pff , pour faire quoi ? Des ronds dans l’eau avec des navires écoles ? La pêche ? Vaste rigolade , personne là-bas ne pêche autrement que de façon artisanale , au contraire nous empêchons la pêche industrielle dévastatrice sur ces espaces . C’est louable mais ça ne vaut pas la contrepartie de s’enquiller des dizaines de milliers d’immigrants supplémentaires absolument incasables .

Gardons les confettis de l’Empire où il n’y a personne et bon vent au reste . Le grand amour des Mahorais pour la France est le pendant exact de la haine guadeloupéenne , pas l’opposé , juste deux moments différents dans l’art d’une femme entretenue .

Au stade où nous en sommes , seuls les manchots et les tortues de mer sont “francisables” .

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :