Immigration : Nous n’avons jamais été consulté

[juin 2012] [immigration et « ghettos » en France] Ces pseudo débats entre faux indignés et vrais profiteurs du système finissent toujours de la même façon : « On » a parqué ,  « On a laissé à l’abandon  » ,  « On a pas donné les moyens » ,  « On a créé des ghettos » , c’est la faute des architectes , des urbanistes , de l’ Etat , des Français , de « On » …

Tout ceci est faux et archi faux . La Vérité c’est qu’ « On » a versé des milliards pris au contribuable ,  « On » a réparti ces populations jusqu’au fond des campagnes , « On » a tout fait et le reste et que , malgré tout , la question est le bâton merdeux qui hante les couloirs de la République , tremblante d’avoir à affronter un jour un séisme annoncé .

Au-delà encore , ce « On »  est un « Nous » : Nous le Peuple de France , n’avons rien demandé , n’avons jamais été consulté . Ce problème insoluble a été créé dans notre dos , contre notre volonté , sous désinformation permanente et propagande mensongère et il continue à être patiemment élaboré jusqu’à l’ irréversible .

C’est pourquoi , journalistes , experts , politiciens , assoces et autre enfumeurs , je vous le dis tout net « ON » vous emmerde .

Le acteurs locaux du système , ceux qui ont créé le problème ici et en ont entretenu le déroulement progressif au niveau national ont assez vite constaté que ça ne fonctionnait pas . Mais comme ils en vivaient grassement et recevaient des ordres de gens qui ne plaisantent pas , leur réaction n’a pas été de stopper la machine , elle a été de nier le problème .

Puis au fur et à mesure qu’il devenait impossible de cacher les nuisances insupportables , ils ont élaboré un discours victimaire et mis au point des outils de répression et des armes idéologiques incapacitantes , ils ont tenté de faire taire toute opposition . Malgré tout , comme dans la pièce de Ionesco , le cadavre ne cessait de grandir et débordait de sa cache . De nombreux paramètres ingérables, internet , la crise , la montée du FN , commencent à fissurer la boutique…

Le système hésite , il oscille entre l’ envie d’augmenter la répression et la propagande ou de lâcher du lest et de jouer la durée dans l’inaction . L’élection de Hollande , normalement , devrait entériner le premier choix , mais ce n’est pas si simple , la dramatisation des événements doit être dosée , sinon le risque est grand d’une escalade , surtout avec un horizon social et économique plombé .

Tout le monde sent confusément qu’une époque se termine , que le Roi est nu et que l’ effroyable constat de la ruine financière , morale et politique de la Nation est pour demain matin . Déjà la peur est lisible dans les yeux de certains compromis .

A titre collectif , nous , qui avons depuis longtemps avalé la pilule rouge , ne pouvons que nous en remettre aux Partis qui nous représentent afin de garantir légalement nos libertés . A titre individuel , le choix est plus large . Pour ma part je recommande — vu l’asymétrie des forces en présence — de s’asseoir au bord de la rivière et d’attendre . Ça ne sera pas long de voir passer l’ ennemi noyé . A ces gens qui nous ont mis dans la merde , des politiques aux mass-médias , des institutionnels aux prescripteurs d’opinion , je déclare que c’est leur problème et pas le nôtre , qu’ils ne comptent en rien sur notre aide , nulle part ils ne trouveront notre main tendu , nous ne sommes plus leurs lecteurs , leurs électeurs ou leurs clients , nous ne sommes même plus leurs compatriotes et nous sommes chaque jours plus nombreux . La crise fera le reste .

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :