Demorand / Le Pen

[janvier 2011] Demorand est une petite volaille caqueteuse et mal élevée . On ne demande pas à un octogénaire quelle sera son épitaphe et on ne pose pas sept fois la même question comme dans un interrogatoire de police à quelqu’un qui vous a fait comprendre qu’il avait , de son point de vue , répondu . Ce gars n’ aurait pas un instant l’idée d’être aussi odieux avec qui que ce soit d’autre que JMLP , pas même s’il avait Fourniret ou Dutroux sur son plateau .

Ca commence à bien faire, le transfert à deux balles sur la poupée vaudou Le Pen et le traitement spécial loup -garou. Qu’est-ce qu’il a fait Le Pen ? Il a détourné l’argent des contribuables ? Il a bouffé les rétro-commissions de Karachi ? Magouillé avec Woerth ? Contaminé des gosses avec du sang pourri ? Donné des emplois fictifs à la Mairie de Bordeaux ? Il a distribué du Mediator ? Trempé dans quarante ans de carambouilles invraisemblables et d’assassinats politico-mafieux ?

Moi je le trouve bien aimable et patient , le Vieux… Je lui aurais tiré les oreilles à l’autre gravure de mode , là , ça aurait pas fait un pli . Simplement lui demander ce qu’il l’autorisait à l’interroger comme un flic et si l’ étape suivante c’était les coups de bottins .

——————————-

[autre commentaire sur le même thème]

Ca fait trente ans que , dans ce pays où il est fortement recommandé de faire semblant d’aimer son prochain — surtout éloigné — plus que soi même , les grands prêtres de l’Amour Obligatoire font une exception pour Jean-Marie Le Pen . Le Vieux sert d’objet de transfert , de poupée vaudou . La haine est interdite , sanctionnée même , sauf si elle se déverse sur Le Pen . Là , pas de souci , allez-y , le jeu de massacre est gratuit . C’est la pierre noire de La Mecque , il est fortement recommandé de lapider la “bête” , cracher dessus est bien vu , c’est même un rituel initiatique pour entrer dans les médias .

Le système a littéralement ouvert les vannes de la haine autorisée sur un homme ( et au-delà sur une partie de l’opinion , les “salauds” version Tapie , Al Capone dans le rôle de Tartuffe ) affirmant encore une fois sa face orwellienne dans cette copie d’ Emmanuel Goldstein  dont il a comme dans 1984 , au fond , sinon inventé l’image du moins orchestré la représentation .

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :