Les Verts

Les verts [sont le] dévoiement d’ un savoir et d’ une urgence , l’ écologie, en une doctrine qui a totalement perdu de vue ses causes initiales, pour accrocher ses wagons au pire de l’Utopie marxiste.

La repoussante écologie politique est un trou noir électoral, dont l’ importance , malheureusement trop réelle, vient de sa capacité à capter n’importe quoi, internationalistes en dreadlocks , mamies à chats de square , arriviste poids plume trop idiot pour devenir cadre au PS, homosexuels producteurs de Livarot , jeunes urbains lobotomisés suchi-pataugas , vieilles lesbiennes encens-macramé…

Ce parti repose sur un malentendu politique : il réussit à rameuter tout ce qui traine sur la première marche de la conscientisation aux affaires du Monde et qui , bien souvent ne la dépassera pas . Il ramène donc dans ses filets un tas de très jeunes gens qui vivent leurs premières indignations et d’ imbéciles de tous ages, incapables de synthétiser les causes réelles d’une bien légitime inquiétude devant le chaos planétaire qui s’instaure et moins capables encore de trier les priorités qu’il impose.

C’est par essence le parti du ressenti, et c’est cette absence d’homogénéité électorale et militante qui fait qu’il est structuré par un organigramme où les recalés du stalinisme et les anticapitalistes en peau de lapin manipulent les amoureux des baleines et les défenseurs du chichon .

On ajoutera , ô comble du paradoxe , que cette cabane bambou faite d’épaves et de vieux cartons recyclables s’ est bâtie sur une déplorable escroquerie scientifique : la lutte contre le nucléaire civil, mouvement instrumentalisé par l’URSS de la guerre froide et pendant opérationnel du pacifisme unilatéral, travail confié , lui, au PCF.

Et l’on ne s’ étonnera plus d’ y trouver tous les rebuts du baba-coolisme teigneux et du stalinisme , capricieux idiots désormais inutiles, geignards et trépignants, plus ou moins agents d’influence , inconscients ou non , de l’ex PCUS , à l’instar probablement du ridicule Mamere , professionnel du sourcil qui fronce et de la grosse colère devant tant d’injustice.

A jeter .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :