Le vent dans les ruines

« Un jour, les historiens, s’il en reste d’autres que ceux de l’Ecole Debbouze, écriront qu’au moment même où les sociétés occidentales allaient parvenir par leurs propres forces à la maturité politique et sociale, devenir enfin pacifiée de l’intérieur et accéder à la démocratie directe, et peut être à une vraie redistribution du pouvoir et des richesses nationales, tout ceci fut mis à bas en quelques décennies au moyen diabolique d’une invasion programmée de populations hostiles.

Peut être ces historiens, frappés eux-mêmes par la régression historique ainsi créée , écriront ils depuis quelque refuge caché dans les Montagnes Rocheuses du Yukon ou dans les Andes Chiliennes.

Il n’ est pas certain qu’ils aient encore des lecteurs, mais plus tard, beaucoup plus tard, des chercheurs chinois, coréens, hawaïens, ou japonais compileront leurs textes et raconteront à leurs étudiants le passé pré-islamique de l’extrême occident eurabo-asiatique.

Alors à Séoul, Honolulu, Anchorage et Shanghai, on méditera en écoutant Jean Sébastien Bach, devant les images des fouilles de Versailles, sur le destin des civilisations et, comme aujourd’hui le voyageur s’interroge en voyant les Égyptiens modernes et regardant les Pyramides, Kim, Chang et Lu se diront : ” Ce sont ces gens-là qui ont fait ça ?”

Et le vent dans les ruines leur répondra “non” .

Publicités

One response to “Le vent dans les ruines”

  1. blh says :

    Bonjour,
    J’ai connu un FMK sur Fdesouche il y a quelques années. Est-ce le même ?
    Sinon, prose admirable, très touchante, avec souvent le sens du raccourci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :