Chômage, gauche et immigration

Il faut en finir avec cet argument gauchard du chômage. Ces populations n’ont jamais demandé de travail, elles ne cassent pas les infrastructures au cri de « du travail, du travail », ça c’est ce que les gauchistes aimeraient entendre, mais personne ne l ‘entendra jamais.

Le zyva de base est mort de rire à cette seule idée.

Et quand bien même ? Sans entrer dans les considérations générales sur leur niveau de vie réel, largement subventionné par les vrais travailleurs, ni sur les vertus de l ‘économie parallèle, rappelons une donnée de base :
personne ne leur a rien promis à cet égard.

L’immense majorité est issue de clandestins ou du regroupement familial, sans contrat initial, et ne répondent pas aux caractéristiques d’une embauche quelconque. Pour le reste, la compétition est ouverte en France de façon aussi égalitaire que possible en tenant compte des réalités sociales.

On ne leur a jamais promis du boulot et ils ne vivent pas dans la misère matérielle, loin de là. La seule misère qu’ils connaissent est morale, spirituelle, éducative, culturelle.

Il faut être sacrément culotté pour venir dans un pays par le vasistas et exiger ensuite un boulot et les revenus qui manquent aux autochtones. Ils sont venus en concurrents des travailleurs français, par quel miracle devraient ils d’un coup les supplanter ?

C’est sûr, les gauchos n’ont jamais entièrement tort, si tous ces gens étaient producteurs à Hollywood et vivaient dans des lofts de 300 m2 donnant sur la Marina de Xanadu, le bateau et la Ferrari en bas, avec six portables, trois secrétaires russes hypertankées, alors il est assez probable que tout serait calme (encore que…).


Maintenant, venez acheter la paix sociale en leur proposant de devenir marchands de cacahuètes ou de tenir un marteau piqueur sur un chantier à six plombes, et vous verrez que ça ne se bouscule pas au portillon.

Que faut il faire ? Leur donner un diplôme de pilote d’avion ou de chirurgien en trois semaines ?

Il y a un moment où il faut tenir un discours adulte et ne pas proposer des « solutions » encore plus complexes et improbables que les problèmes que l ‘on croit discerner.

L’argument révolutionnaire d’une solution passant par le bouleversement radical des conditions économiques qu’on lit sous la plume d’une certaine gauche est une utopie meurtrière de plus.

Ces populations, globalement, sont peut être aptes à imposer une période de Terreur, mais leurs compétences s’arrêtent là, elles n’ont rien de révolutionnaires, comme tout lumpenprolétariat (à croire que ces « rouges » n’ont jamais lu Marx…). Elles sont au contraire des forces réactionnaires, pègreleuses et obscurantistes, en voie de structuration maffieuse voire maffio-politico-religieuse, et il n’ y a pas plus réactionnaire que la pègre..

Si elles s’organisent un jour, elles ne feront qu’une bouchée des gauchistes qui leur servent d’idiots utiles et elles le feront en ricanant. Ce sera là la seule épitaphe des misérables gramscistes de comptoir qui nous bassinent sur les forums de Libé. Ils finiront à la colombienne dans une douche, à la tronçonneuse.

En attendant ce jour béni, il n’ y a qu’une solution, traiter la question comme elle se pose : Atteinte à a Sureté de l’ Etat, actes de terrorisme et crime organisé impliquent une répression implacable.

Pour ceux qui n’apprécient pas la porte est ouverte, Français inclus.

3 responses to “Chômage, gauche et immigration”

  1. Fête nat says :

    Je le trouve plutôt en dessous de la réalité visibles …
    Libre a vous de n’être qu’une serpillière

  2. ducon says :

    Et vous etes fier des saloperies en tout genre que vous distillez sur ce site? Le ptit facho qui ecrit tout ca devrait sortir dehors et chercher des amis, ca devrait calmer ses ptites exigences de bourgeois et ses opinions étriquées.

    • lala says :

      DUcon

      magnifique pseudo qui vous va a ravir .

      Plutôt que d’insulter pourriez vous donner des arguements afirmant que l’auteur de ce billet se trompe ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :