Europe, oligarchie, servage

28 février 2012

” » Le patron de la Banque centrale européenne annonce la mort du modèle social européen… »

Dont acte . Mais la mort n’est pas naturelle , il convient donc d’enquêter car il semble bien que l’on soit devant un assassinat . Et n’importe quel enquêteur s’étonnerait de constater que l’ entourage de la victime semble entretenir des relations d’intérêt avec les principaux suspects . Jusqu’au médecin légiste qui proclame le décès .

Il faudra bien que les Peuples tirent les conclusions qui s’imposent : Pour avoir confiés à la machine européenne le fragile édifice de solidarité patiemment construit dans l’ effort national ils se retrouvent en quelques années spoliés et demain asservis .

Il y a bien des responsables , pire il y a des commanditaires et des exécutants , pour ne pas dire des exécuteurs .

Les mêmes que ceux qui nos expliquent encore sur les ruines fumantes de nos systèmes sociaux qu’il faut faire entrer en Europe quelques dizaines de millions d’ assistés supplémentaires .

Quelque chose ne colle pas , il est évident que l’on a conduit les Peuples européens dans un piège prémédité .

Désormais il y a deux urgences si nous ne voulons pas que l’avenir soit un cauchemar .

Reconstruire immédiatement les conditions d’un redémarrage au moins embryonnaire des mécanismes de solidarité A l ‘ ECHELLE NATIONALE puisque de l’aveu même des européaniste c’est le « modèle européen » qui a sauté .

Ceci passe par une sortie immédiate du système monétaire actuel , un réaménagement des Banques par l’Etat , sous la forme probable d’ une nationalisation , avec ou sans expropriation selon les cas ( nous avons payé suffisamment) , par un assainissement des dépenses et par une inversion immédiate des flux migratoires inutiles, qui sont , en France tout du moins , un fardeau désormais insupportable et une des causes principales de cette implosion . On ajoutera à cette évidente médication une cure de relance de la consommation par l’abaissement des impôts sur les revenus du travail et des charges des PME et non une stupide austérité qui tuerait le peu de tissu vivant de nos sociétés . Une bonne dose de protectionnisme intelligent , qui se souviendrait par exemple que l’ Europe fût à l’origine un Marché Commun et non un projet supranational mi irénique mi maffieux . Enfin un peu de patriotisme économique ne fera pas de mal , les consortiums pourraient peut être payer leurs impôts en France , nos compatriotes valent plus que le CAC 40 .

La seconde urgence est de foutre en garde à vue prolongée la totalité des acteurs de ce hold-up jusqu’à ce qu’il soit établi devant l ‘Histoire QUI , COMMENT et POURQUOI .

Il restera ensuite à récupérer le pognon qui n’est surement pas perdu pour tout le monde , y compris celui de ceux qui pensent s’être mis définitivement à l’abri ( on apprendra quelques méthodes du Mossad ) , jusque « dans les chiottes » des Bahamas si nécessaire .

La dernière touche consistera à appliquer des sanctions suffisamment dissuasives pour que d’ autres salopards ne soient plus jamais tentés de ramener des centaines de millions de personnes aux conditions de travail , de droit social et de survie qui régnaient du temps de Germinal .
Qu’ils se disent bien qu’il s’ agit là d’un programme minimal , raisonnable et civilisé , à défaut l’ Hstoire pourrait connaître une de ces grandes crises épileptiques du type Octobre 17 qui ne laissent pas grand chose en place du passé et des classes dominantes .

Le choix pour les coupables est donc Nuremberg ou Ekaterinburg .”

——————————————————-

Le problème c’est que ce « modèle social européen » inclue les système de protections sociales nationaux . Ce que l’on vous annonce c’est la fin de la sécurité sociale , des retraites et des services publics , et ce que l’on vous dit c’est que vos impôts serviront désormais à enrichir des banques privées et leurs actionnaires invisibles et non à la solidarité nationale .

Ceci porte un nom , le servage .

Il est quand même énorme que la fin de Sociales Démocraties soit annoncés par les sociaux démocrates eux mêmes , sans qu’ à un seul instant ils ne pensent à remettre leur tablier en demandant le pardon à genoux . Non ils pensent continuer à gouverner !

Une poignée de financiers et de bureaucrates annonce à des centaines de millions de gens qu’ils sont désormais des moujiks et rien ne se passe .

Bien sûr cette guignolade n’est momentanément possible qu’en raison du fait que pour le moment , ici , nous n’avons pas abordé le début des conséquences matérielles de cette faillite historique .

On verra demain en Grèce si cette clique n’a pas de comptes à rendre .

Advertisements

One response to “Europe, oligarchie, servage”

  1. kobus van cleef says :

    on est demain, l’ami
    les grecs, drogués , comme tous les européens aux aides diverses ,n’ont pas moufté
    ou si peu
    nous ne moufterons pas plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :