Europe et sagesse païenne

A un lecteur, en réponse à cette phrase : ” On ne peut avouer avec plus de candeur que la position des “païens” est étrangère aux Français de souche.”

Si vous repassez par là permettez moi de vous sonner mon sentiment , sans entrer dans le détail vu la complexité d’un sujet où il faudrait pratiquement définir chaque termes employé . Les religions ancestrales européennes n’ont jamais disparu . Elles ont subi un triple destin :

-Elles ont survécu physiquement en marge sociale en périphérie européenne ( c’est d’ailleurs pour ça qu ‘elles reviennent d ‘ abord en Scandinavie , dans les pays Baltes , évangéliser tardivement )

-Elles ont survécu “philosophiquement” au travers de la gnose et des bases de la philosophie grecque , qui fut un étage du christianisme et au travers du répertoire littéraire , mythologique commun à l’imaginaire occidental . L’Eglise elle même emprunte la forme de l’ Empire Romain et la Messe authentique est en Latin . .

-Elles ont été réactivées à de nombreuses reprises , à la Renaissance dans les Arts , au XVI en philosophie , sous les périodes classiques ( Louis XIV et néoclassique) dans tous les domaines et l’ Empire jusque dans les formes politiques ( savez vous que l’ Eglise de la Madeleine à Paris est initialement un Temple aux Armées ? ) . Enfin depuis la période Romantique jusqu’à nos jours elles sont l’objet d’un renouveau complexe et réelle qui a , sous certains aspects politiques , parfois regrettables , accompagné quelques un des grands bouleversements du XXem siècle .

Une fois cet héritage et ses fruits esquissé , je vous ferais remarquer que si en Europe nous ne sommes plus dans une société paienne ( mais dans une civilisation matérialiste) , nous ne sommes plus on plus dans une société chrétienne . Disons que la définition la plus approprié serait “post chrétienne” . Sur ce constat , le paganisme européen étant évidemment bien antérieur à la période chrétienne allogène finissante , il a plus que toute autre vision du monde prétention et légitimité à en être un élément majeur de renouveau en retrouvant sa place naturelle .

Votre argument d’extranéité est absurde , rien n’est moins étranger aux Européens que les croyances de leurs ancêtres , dont beaucoup sont intégrées au christianisme lui même , a contrario rien ne leur fût plus étranger à l’origine que ce schisme judaïque , même si l’on doit reconnaître que l’ enseignement du Christ n’était pas au plan moral incompatible avec la sagesse païenne ( sinon ça n’aurait pas pris) et que le génie occidental s ‘en est approprié les modalités .

Les sociétés modernes sont donc autant post paiennes que post chrétiennes et le néo-paganisme a devant lui un avenir certain puisque ses racines sont authentiques et non rapportées et qu’il fournit une réponse claire aux questions identitaires ( mais aussi au rapport nature / humanité) qui seront les grandes questions de ce siècle débutant , problématique totalement ignorée du christianisme , universalisme anthropocentrique et qui , de fait et de visu , de fournit plus aucune réponse satisfaisante aux Européens , quand il ne donne pas les pires , celle de son clergé tiers-mondiste et mondialiste.

Au fond , si candeur il y a , elle est peut être du côté de ceux qui ne voient pas à quel point ces quinze siècles ont épuisé la source chrétienne , qui n’abreuve plus désormais que les miséreux acculturés d’ Afrique et d’ Amérique Latine , recule sur tous les fronts et n’évangélise plus que quelques Papous qui n’ont rien demandé .

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :